Emmanuel Mignot, KMG Lutherie

Né le 25 mai 1964, il se passionne très tôt pour l'ébénisterie ; métier dans lequel il officie depuis 20 ans, dont 15 au sein de maisons prestigieuses, qui lui ont permis d'acquérir une connaissance pointue du métier :

Matériaux maîtrisés :
Ivoire
Nacre
Ecaille
Galuchat (peau de raie)
Laiton
Inox
Bois et dérivés

 

 

Son parcours professionnel l'amène à travailler aux Etats-Unis, en Arabie saoudite et en Italie.
Guitariste depuis 20 ans, Manu (son nom d'artiste) étudie les instruments depuis 1985 et travaille à leur conception depuis 1990.
C'est ainsi qu'il sort son premier modèle en 1991. satisfait mais pas totalement convaincu de ce premier " jet ", il décide de continuer à travailler les lignes de guitares tout en exerçant son métier d'ébéniste d'art.

En 1998, Manu étudie les techniques d'utilisation du Galuchat. Il sort le modèle KAROL'IN et l'expose chez MORABITO à Paris (spécialiste de la maroquinerie).
A ce jour, cette guitare est le seul instrument dont la table d'harmonie et la tête sont entièrement replaquées de galuchat.

En 1999, il lui vient l'idée de fabriquer une guitare électo-accoustique munie d'une table en inox. C'est ainsi que naît la ligne électro-acoustique HALLOWEEN. Au même moment, la KAROL'IN est présentée dans le magazine Guitare et Clavier (09.1999)

C'est en avril 2000 que les choses s'accélèrent. Manu reprend contact avec un ami guitariste, Jackie, qui tombe littéralement sous le charme de la ligne et du concept. Il est alors convaincu que ces guitares sont de grands et beaux instruments. Un ami guitariste en appelle un autre et ce dernier collabore avec Manu : l'un se charge de la partie lutherie, l'autre de l'électronique : ce sera la série " S ".

Mai 2000, Manu se rend au salon de la musique à Paris, avec ses instruments sur le dos et les fait essayer aux artistes présents sur les stands, notamment à Ron THAL qui en apprécie l'originalité, le confort, l'esthétique et la sonorité.
Au mois de mai, Manu a l'opportunité d'exposer ses instruments dans un magasin de musique à CHARTRES. La réaction des clients est favorable et Manu décide de mettre les bouchées doubles.

Octobre 2000 : la marque halloween est présentée en banc d'essai dans GUITARE MAGAZINE

Novembre 2000 : La marque déposée KMG est présentée dans GUITARIST

Décembre 2000 : Sortie simultanée de la HALLOWEEN en cèdre et la S22.
Marianne James (Molière 1999 du spectacle comique pour l'Ultima Récital) entre en contact avec Manu et exprime le désir de se faire fabriquer un instrument. Elle opte pour la HALLOWEEN Table Inox et y fait apposer sa touche personnelle. Février 2001, elle est endorsée par la marque KMG.

En mars 2001, la ligne HALLOWEEN est prête et Manu décide d'exposer ses guitares au salon de la Musique, Porte de la Villette à Paris.
Durant ces quelques jours, Manu ne peut que constater le succès que ses instruments remportent auprès du public et surtout des professionnels.
Karim Albert Kook notamment, étoile montante de la scène Blues en France, tombe sous le charme de la KAROL'IN et décide d'utiliser le modèle HALLOWEEN cèdre pour ses prochaines prestations (première partie de BB King, le 26 juin 2001 dans le cadre des Masters de la guitare au palais des congrès à Paris), et pour l'enregistrement de son prochain album (sortie prévue février 2002).

Manu rencontre aussi Thierry Jasmin Banaré (bassiste professionnel travaillant entre autres avec Amar Sundy, Saint-Germain, Sally Nyolo et assure des sessions pour divers groupes) à qui il propose de travailler en partenariat sur une basse 5 cordes. A ce jour, Thierry ne tarit pas d'éloges sur son modèle signature.

En octobre 2001, KMG fait salon aux artisanales de Chartres, durant lequel on attribue à Manu le trophée du plus beau chef d'œuvre pour la KAROL'IN en Galuchat.
Cette distinction lui prouve qu'à défaut d'être connu, il est reconnu pour son talent.

Merci à Marianne James, Karim Albert Kook, Thierry Jasmin Banaré qui ont déjà adopté les instruments KMG tant pour des scènes internationales que pour des enregistrements studio.

C'est certain, la grande aventure KMG Lutherie ne fait que commencer

Laisser un commentaire