Sexion D’Assaut – L’école Des Points Vitaux

Voila 2 semaines et demie que l’album de la Sexion D’assaut « L’école Des Points Vitaux » est disponible chez tous les bons disquaires.

J’avais déjà évoqué lors d’un article précédent, l’émulation qui se dégageait autour de ce groupe (cf :  La Sexion D’Assaut, L’avenir du Rap Français?) et aujourd’hui les 8 rappeurs d’Arts et Métiers peuvent être fiers du travail accompli. Depuis l’annonce du nouvel album, un engouement collectif s’est créé autour des actuels fans et s’est répercuté sur une grande partie de l’auditorat du Rap Francais (bon on va dire que passer sur Skyrock, ca aide pas mal).

La récompense : le projet se maintient à la 4ème place du top album, 2 semaines consécutives après sa sortie (pour info 19 126 ventes la première semaine), un concert organisé sur le parvis du centre Beaubourg qui a dépassé les attentes espérées par le groupe (3 à 5 000 personnes été présentes), de nombreuses interviews, les média (même grand public) en parlent et les téléphones portables font résonner leurs chansons dans toute la ville.

De mon côté, je me suis intéressé à tout ce battage médiatique, le Street album « L’écrasement de Tête » m’avait déjà conquis sur un des membres du groupe (Maitre Gims), mais les autres ne ressortait pas assez à l’écoute, alors hop téléchargement des podcasts Générations et visualisation de plusieurs de leurs vidéos. Pour faire court un petit résumé de ce que j’ai pu voir et entendre, avant la chronique.

Au sein de la Sexion d’assaut, 3 membres se différencient et ressortent principalement sur les sons :

– Lefa : malgré son visage souvent caché, on pourrait le qualifier comme le porte parole/leader du groupe, il répond aux interviews et donne la réplique aux autres membres, il se décrit comme le plus terre à terre de la Sexion, côté son il est souvent présent sur les chansons, a une voix neutre qui s’accorde bien et qui tempère les différences de tonalités des Mc’s.

– Black M (ou Black Mesrime) : C’est l’OVNI du groupe, avec ses grands yeux, ses effets de voix qui intensifient certaines parties de ses chansons et ses imitations, Black M à su s’imposer tout en gardant un style humoristique à part, lui qui, il n’y a pas si longtemps était considéré comme un membre officieux de la Sexion d’Assaut.

– Maitre Gims : Encore et toujours lui, celui qui, à mon gout, fait que la Sexion d’Assaut est la Sexion d’Assaut, il est le chanteur de refrain, le « flow de fou » du collectif. Considéré comme « trop en avance sur le Rap francais » par les autres membres, il reste une des plus grandes attractions des fans.

Quant aux autres membres, ils m’apparaissent comme plus fades, peu se démarquent même si le niveau est présent.

Maintenant passons à la chronique tant attendu de « L’école Des points Vitaux ».

« Intro (En Résumé) », le collectif vient au complet pour présenter l’album, la chanson la plus longue du projet, un peu trop linéaire, sur une instru bien mélancolique, de l’égotrip, quelques punchlines mais rien de transcendant. « Casquette à l’envers », la promotion de l’album, une instru efficace qui a su conquérir les foules avec une bonne rythmique des MC’s.

La Sexion d’Assaut pratique moins l’égotrip dans cet opus (à part quelques tracks à l’image de « Mon Gars Sur », « L’école des Points Vitaux », et « Ca Chuchote ») mais se diversifie sur les thèmes et veut faire réfléchir les foules, comme la spirale du mec qui ne veut pas chercher de travail et préfère passer son temps à glander avec « Itinéraire d’un Chômeur », « La Drogue te Donne Des Ailes » met en avant la dépendance aux différentes substances et les conséquences qu’elles engendrent, « Rien n’t'Appartient », très bonne chanson sur la soi-disante importance que l’on accorde aux choses superficielles mais qui ne durent pas face aux aléas de la vie, la Sexion d’Assaut stoppe la langue de bois avec le « Ils Appellent Ça » (les fameux « Ils » et « Eux » qui ne sont jamais cités) et explique la différence de vocabulaire pour qualifier des métiers, des personnes ou des actions.

Le groupe aborde aussi des thèmes plus personnels avec « Tu l’as Fait pour Elle » ou ils montrent que chaque homme peut tout laisser de côté pour vivre le bonheur à deux, « Tel Père Tel Fils » retranscrit les problèmes qui peuvent arriver lors de l’éducation d’un enfant, la chanson visite les 2 côtés celui du père et celui de l’enfant. « J’ai pas les Loves » insiste sur les soucis d’argent et des orientations gâchées, quant à « Wati By Night » qui vient s’imposer comme la chanson commerciale de l’album, venue pour faire jumper et danser les auditeurs.

« L’école des points Vitaux » se conclut par la chanson « Désolé », très plébiscité par le public, ou les MC’s vont chanter leurs excuses à leurs proches pour tous les maux qu’ils ont pu causer.

Pour conclure sur ce premier album de la Sexion d’Assaut, mon avis est très mitigé sur le projet, je préfère de loin « L’Écrasement de Tête » qui m’apparaît comme plus brut et authentique (d’un autre côté c’est un street album), alors que « L’école des points Vitaux » semble plus édulcoré et adapté au grand public (il faut bien manger, c’est normal).

Peu de chansons sur l’album sont marquantes par les couplets alors que les refrains, chantés par Maitre Gims, retiennent particulièrement l’attention, qui d’ailleurs lui se fait de plus en plus rare dans les couplets (à mon avis ce choix est fait pour mettre en avant les autres rappeurs) et est même par moment décevant dans cet exercice.

Le plus embêtant est que l’on voit que cet album a été travaillé (et même très bien travaillé), la forme est bien fignolée (rimes bien conçues, flows irréprochables) et les productions excellentes mais le résultat final donne un fond qui ne me convient pas, du surement au surnombre des rappeurs, mais qui plaira surement a beaucoup d’autres.

En clair, j’aime beaucoup l’état d’esprit de la Sexion d’Assaut, mais je ne pense pas qu’elle pourra durer à long terme, je pense que dans moins de 2 ans, plusieurs auront sortis leurs projets solos, certains avec réussite et d’autres avec de grosses déceptions.

En attendant, vous pouvez toujours visionner le clip de « Casquettes à l’Envers » et un live de « Désolé » et allez bientôt un Punchlines « Spécial Sexion d’Assaut ».

Laisser un commentaire